Ateliers de travail  

Afin de réaliser les objectifs fixés de manière efficace, une structure composée de plusieurs ateliers de travail a été établie.

WP2: state of the art Car-sharing

Le projet commence par un aperçu clair et complet de la situation et une estimation du marché potentiel. Cela exige une collecte de toutes les informations actuelles. Nous réalisons un inventaire de tous les services actifs de Car-Sharing, et de son impact sur les habitudes de mobilité et de consommation d'énergie.

De cet inventaire, des fiches thématiques ont été compilées:
1. La coopération entre les transports publics et le Car-Sharing
2. Les offres de mobilité
3. L’impact sur l'environnement
4. Car-Sharing pour les entreprises
5. L'appui du gouvernement
6. Stations sur la voie publique
7. Le soutien des gouvernements locaux
8. Commercialisation
9. Le Car-Sharing dans des petites villes
10. Le Car-Sharing privé

 
WP3: l'interopérabilité et la co-modalité

Cet atelier de travail a pour but le renforcement de la coopération entre le Car-Sharing et autres modes de transport. Il est généralement constaté que le Car-Sharing se développe mieux lorsque les autres types de transport sont faciles d'accès grâce à une approche intégrée. Les obstacles et les acteurs clés seront identifiés. Par cet atelier, des directives ainsi qu'une approche pratique peuvent être créé pour surmonter les éventuels problèmes. Ces directives seront utilisées pour développer une carte à puce multi-modes, pour l’évaluation des tests pilotes et pour l’accompagnement de la diffusion d'une approche intégrée.

Dans le cadre de cet atelier Taxistop a travaillé sur la coopération entre Cambio Belgique et la SNCB.

 
WP4: Les nouveaux services de Car-sharing

Il y a beaucoup de potentiel dans l'expansion du Car-Sharing et dans le développement de nouveaux services. Ainsi, de nouveaux groupes cibles sont traités.

Taxistop souhaite développer un ou plusieurs projets pilotes dans le but d'intégrer le Car-Sharing dans des bâtiments immobiliers.

 
WP5: les campagnes de sensibilisation

Dans cet atelier de travail nous souhaitons rendre le concept de Car-Sharing plus familier aux nouveaux publics ainsi que mettre en avant ses avantages. Plus précisément, cet atelier vise à augmenter le nombre de personnes pratiquant le Car-Sharing. Les entreprises, les gouvernements et les individus sont ici pris en compte.

En Belgique, la promotion du Car-Sharing insiste sur la co-modalité: le Car-Sharing et les transports en commun sont une alternative à la possession d'une voiture privée.

 
WP6: L'éfficacité énergétique et le Car-sharing

Il existe de nombreuses possibilités afin de rendre les services de Car-Sharing existants et futurs plus efficaces dans la consommation d'énergie. Des véhicules plus économiques, une gestion de flotte adaptée et des cours d'éco-conduite sont quelques exemples parmi les nombreuses options possibles.

Avec le soutien de la ministre Grouwels de Bruxelles, un projet pilote sera lancé à la fin de l'année 2010 pour intégrer les véhicules électriques au sein de la flotte cambio. Ce projet est une collaboration entre l’Université Libre de Bruxelles, NCE, Taxistop et Cambio Bruxelles.


 
WP7: l'élargissement et la mise en oeuvre de nouveaux services de Car-sharing

Au cours du projet MOMO des possibilités seront recherchées afin de lancer le Car-Sharing dans les pays où ce système n'existe pas. L'Irlande, la République tchèque, le Luxembourg et la Grèce sont sur les desiderata.


 
WP8: Suivi et évaluation du Car-sharing

L'impact des différents systèmes de Car-Sharing sera visualisé en chiffres et ce en fonction de son influence sur la mobilité, le trafic et la réduction de consommation d'énergie. Un cadre général sera créé pour évaluer le Car-Sharing où un certain nombre de paramètres généraux seront formulés. Ce cadre permettra une évaluation cohérente et comparable entre les villes et les pays concernés.

 

 
Bladwijzer en Delen